Collège de Madagascar : pose de la première pierre

Nous avons de bonnes nouvelles du collège de Madagascar incendié en début d’année scolaire. Pour rappel, les élèves de notre école (école qui je le rappelle est sous la même tutelle de Congrétation des Saints Coeurs de Jésus et de Marie que le collège malgache) s’étaient bien mobilisés ainsi que l’association des parents d’élèves : collecte réalisée lors des ateliers KT de Carême, bénéfices du « Bol de Riz », don de l’APEL…

Voici en photos la pose symbolique de la première pierre.

Mais si les travaux ont bien pu débuter, la somme est bien évidement loin d’être atteinte, et vos dons quels qu’ils soient sont toujours les bienvenus.

« Les petites gouttes d’eau font les grandes rivières ! »

https://www.helloasso.com/associations/congregation-des-soeurs-des-sacres-coeurs-de-jesus-et-de-marie/formulaires/1

Merci à notre envoyée très spéciale Soeur Marie Thérèse pour ces partages pleins d’Espérance !

Une kermesse au top

Crise sanitaire oblige, la kermesse a pris une nouvelle forme pour cette année. Les jeux organisés par l’APEL se sont déroulés dans l’école sur le temps de classe.

Des créneaux ont été définis pour deux ou trois classes, et les enfants ont pu en profiter au maximum pendant un temps privilégié et très apprécié de tous.

A programme :

La traditionnelle pêche à la ligne, avec un cadeau écolo : un petit pot de graines à faire germer.

Un atelier tatouages, également très apprécié !

Un atelier photo, où les enfants pouvaient se faire photographier avec les copains de leur choix et repartir avec le cliché.

Un atelier goûter : si si, ça donne faim et soif des après-midis comme ça !

Et puis, l’atelier boum, avec notre vrai DJ professionnel.

… Et clou du spectacle, sa merveilleuse machine à faire des bulles !!!

Merci à l’APEL qui s’est donné à fond pour que nos chers enfants aient une kermesse inoubliable malgré les conditions sanitaires…

Le sport avec Stéphanie

Vendredi nous avons eu notre dernière séance de cirque du cycle.

Le cirque permet de développer des compétences variées : équilibre, maitrise de soi, coopération, dépassement de soi, apprentissage de techniques et sens de l’esthétique.

Les séances commencent toujours par l’écoute des consignes. Certaines activités pourraient devenir dangereuses sans appliquer certaines règles. Puis les enfants se répartissent dans les groupes en fonction du nombre d’ateliers.

Pour cette dernière séance, Stéphanie nous a proposé :

Un atelier boule d’équilibre : il s’agit de monter et de tourner sur la boule d’équilibre en manipulant des objets de jonglage pour les plus hardis.

Un atelier « acro-gym » : réaliser à partir d’une image une petite pyramide humaine en étant tour à tour porteur ou voltigeur. Stéphanie insiste beaucoup sur les consignes de montée et de descente sans faire mal au copain et sur la parade.

Les pédalos (devant) et le rolla bolla (derrière) semblent faciles à maitriser : en réalité, ils demandent beaucoup de concentration et d’équilibre !

Le rouleau : il s’agit d’avancer à tous petits pas pour maitriser sa vitesse et éviter la chute. On peut même tenter l’expérience en jonglant avec des foulards !

Les échasses sont

-soit des petites boites (comme des boites de conserve) sur lesquelles on pose ses pieds. Les ficelles prises en main permettent de guider et faire avancer les pieds. Et c’est parti pour du slalom ou pour traverser la rivière = enjamber le tapis !

-soit les échasses classiques dont la prise en mains est difficile mais si gratifiante !

Et super nouveauté cette année, des skis biplace que l’on fait avancer en levant le pied en même temps que le binôme. Cela nécessite une bonne organisation !! En plus, Stéphanie en a commandé pour l’année prochaine à 3 places !!

Voilà pour cette présentation du cycle cirque. Mais nous avons aussi pratiqué des jeux de ballon, du tennis, de la gym… Activités sportives adaptées cette année à la crise sanitaire. Encore merci aux intervenants : nous n’avons manqué aucune séance !

Les CP et les CP/CE1 à la rivière

Pour clôturer notre projet rivière avec Maximilien d’Arche Agglo, nous nous sommes rendus en bus à Chanos Curson ce mardi 15 juin, au bord de la Veaune, pour une intervention en situation réelle !

D’abord un petit arrêt pour bien mémoriser les règles de sécurité et de respect de la Nature et du matériel.

Ensuite, un court moment d’observation de deux arbres importants pour le milieu aquatique : l’aulne, le roi de la rivière, et le saule blanc. Nous avons appris que l’aspirine provient du saule blanc !

Maximilien nous met en garde contre une plante peu sympathique pour nos mollets : l’ortie. Heureusement, le remède n’est pas loin : il nous montre aussi comment atténuer les brûlures en frottant des feuilles de plantain.

Ensuite, c’est la chasse aux petites bêtes qui vivent au bord de l’eau. Nous partons en groupes, équipés de boites d’observation et de filets à papillons.

Après une mise en commun et quelques explications, nous prenons un moment pour dessiner un spécimen de son choix. Nous savons maintenant distinguer libellule et demoiselle.

Pour l’atelier suivant, nous enfilons nos chaussures d’eau, nous munissons d’épuisettes et d’une barquette pour déposer nos trouvailles. Et c’est parti pour un moment de « pêche » à pied dans le lit de la rivière. Que de découvertes dans l’eau aussi !

Après ce si bon moment, nous avons observé nos trouvailles que Maximilien a classées et nommées. Et nous avons constaté grâce aux espèces présentes que la Veaune n’est pas polluée !

Il ne nous restait plus qu’à prendre ensemble un pique-nique bien mérité. Nous avons retrouvé pour l’occasion nos camarades de CP qui arrivaient pour prendre la suite et passer l’après-midi avec Maximilien.

Une demi-journée encore bien riche en découvertes et un bord de rivière très agréable en ces fortes chaleurs !

Un grand merci à Maximilien pour ses trois interventions de qualité et à Arche Agglo qui propose et finance les interventions dans les écoles.

Merci aussi à Amandine, la maman de Manon toujours fidèle au poste pour accompagner, à Mathis et Paul venus en renfort combler la pénurie d’accompagnateurs !