Animations pédagogiques « milieux aquatiques » avec Maximilien d’Arche Agglo

Cette année, notre classe de CP/CE1 ainsi que celle de CP bénéficient d’une animation sur 3 demi-journées sur le thème de la rivière.

En décembre, l’animateur, Maximilien, est venu à l’école nous parler de l’eau : états de l’eau, cycle de l’eau dans la nature, circuit de l’eau domestique, et nous sensibiliser aux problèmes liés à la pollution et au gaspillage.

Puis ce lundi 22 février, il est venu nous parler plus précisément des habitants des milieux aquatiques. Il nous a aidés à faire la distinction entre les vertébrés et les invertébrés. Puis nous a expliqué plus en détail les différentes familles d’invertébrés à l’aide de vidéos, de collections naturalisées, d’observations… Microcosme passionnant pour les élèves !

Nous avons appris que les invertébrés se partagent en plusieurs familles. Parmi ces familles, nous avons appris à distinguer les mollusques (animaux « mous ») et les arthropodes (avec une carapace).

Il existe de nombreuses autres familles, mais nous ne les avons pas abordées : Annélides (vers), spongiaires (éponges), Cnidaires (anémones et méduses), Cténaires (coraux), Échinodermes (oursins et étoiles de mer), et bien d’autres ! Euh… un peu trop compliqué pour nous !!

Chez les arthropodes, nous avons appris à distinguer

  • les insectes (6 pattes, 2 antennes, avec ou sans ailes)
  • les arachnides (8 pattes, pas d’antennes)
  • les myriapodes (« beaucoup » de pattes = 20 minimum , 2 antennes)
  • les crustacés (10 pattes, 4 antennes)

Maximilien nous avait apporté également des insectes vivants : des blattes de Madagascar. Il nous a invités à les toucher et même à les tenir ! Et il nous a promis une surprise pour après la récréation…

Pendant la récréation, tout le monde s’est mis spontanément à la recherche de petites bêtes, et malgré notre espace réduit, nous avons trouvé quelques insectes et arachnides (fourmis, araignées).

La surprise de Maximilien… c’était de nous proposer de faire un élevage de blattes de Madagascar dans notre classe. Nous avons préparé une boite transparente, un petit récipient de coton imbibé d’eau, un autre récipient pour les aliments : croquettes, pomme, pain, flocons d’avoine… Un carton pour faire une cachette… Puis il nous a donné quelques spécimens : un gros mâle (reconnaissable aux deux bosses de chaque côté de la tête) et d’autres individus mâles et femelles de différents âges pour qu’on puisse observer leur évolution.

L’après midi a été riche et passionnante ! Mais ce n’est pas terminé puisque nous avons la mission de nous occuper de notre élevage maintenant.

Et une troisième intervention est programmée en fin d’année, sur le terrain cette fois pour une observation de ces habitants des milieux aquatiques en « vrai ».

Pour terminer… Vous ne savez certainement pas (mais nous si !) que…

  • la larve de libellule respire en aspirant de l’eau… par son derrière ! Et cette eau aspirée lui sert de propulseur pour se déplacer (ça a fait bien rire certains élèves !)
  • quand 2 demoiselles s’accouplent (se mettent ensemble pour faire des bébés), elles forment un coeur appelé coeur copulatoire. N’est-ce pas romantique ?
  • Le Gerris est appelé couramment araignée d’eau. Mais ce n’est pourtant pas une araignée : c’est un insecte (il suffit de compter ses pattes !)
Le gerris et la pollution
  • Les larves de phryganes construisent un petit tunnel de pierre ou de petits morceaux de bois pour se protéger.
Trichoptera (ordre, larves) | DORIS

Mais si on leur propose d’autres matériaux, elles fabriquent des constructions plus originales !

  • Et enfin… l’éristale est en fait une mouche… déguisée en abeille uniquement pour se protéger !
L'éristale tenace - Quel est cet animal ?

Pas si bêtes, les bébêtes… !

Suite au couvre feu…

Chers parents,
Par décision de Mr le Préfet, le couvre feu va être avancé à 18h00 dans la Drôme à compter de mardi 12 janvier.

http://horizonradio.fr/photos/maxi/24095.jpg


Dans sa mise à jour du 8 janvier, la FAQ (Foire aux questions) COVID-19 (visible sur le site du Ministère de l’Education Nationale), précise néanmoins que « L’accueil des usagers dans les établissements scolaires dans le cadre des activités d’enseignement et des activités périscolaires fait l’objet de dérogations aux règles du couvre-feu. Ainsi, les activités peuvent se poursuivre au-delà de l’horaire du couvre-feu et les déplacements entre l’établissement et le domicile sont autorisées. La garderie du soir est donc maintenue jusqu’à 18h30 comme habituellement.

Projet fresque : c’est parti pour la couleur

Le mois de janvier voit se concrétiser notre projet fresque avec la mise en couleurs ! Odile a commencé cette semaine avec les premières classes. Et voilà déjà notre cour égayée ! Tenue de chantier indispensable bien sûr…

Chaque classe travaillera quatre fois 1h30, en petits groupes, avec Odile Ode, qui gère le chantier de main de maitre ! Fin de la fresque prévue en avril 2021, si tout se passe bien question météo bien sûr.