Tous les articles par Florence Reyne

Notre-Dame de l’Hermitage et le TELETHON

Nous participons à un projet initié par la Mairie de TAIN et proposé à toutes les écoles de la ville « De la Différence à la Fraternité ».

Chaque cycle, voire chaque classe, participe au projet mais dans des thèmes, des activités et avec des partenaires différents.

Pour les 3 classes de maternelles c’était le TELETHON.

Il s’agissait pour les enfants de relever le défi de créer une partie d’une fresque  grand format en collant des morceaux de mosaïque vendus 1 euro les 4 morceaux. L’école maternelle Jules Verne avait une seconde partie et la maison de retraite le Mas Reverdy les deux dernières. Le tout représentant deux mains laissant s’envoler différents cœurs.

Vos enfant sont été nombreux à participer en achetant des morceaux de mosaïque mais aussi en aidant les maternelles à coller tous ces morceaux vendus. Un grand MERCI !

Samedi 8 décembre à l’Espace Charles TRENET, les 4 parties étaient disposées sur des tables et attendaient d’être terminées. Ce à quoi se sont attelés des enfants venus avec leurs parents, de notre école mais aussi des écoles publiques,secondés par Odile ODE, l’artiste qui intervient dans notre école mais aussi par Laurence SAURET, Nathalie DEFOURS enseignantes et Florence REYNE chef d’établissement, de 10h00 à 14h00.

Puis, la fresque terminée a été assemblée sur un support et présentée au public présent.Elle sera exposée dans le hall de la mairie et probablement complétée par le mot FRATERNITE. Ce défi aura permis de récolter un peu plus de  400 euros.

BRAVO !!!!!!

sdr
sdr
dav
dav
dav
sdr
dav

Des nouvelles de notre projet collectif en Arts Plastiques

Ca y est ! Les séances d’Arts Plastiques avec Odile ODE, artiste peintre,  ont commencé lundi 16 novembre avec la classe de TPS/PS et se termineront en mars prochain,  avec un vernissagevendredi 5 avril 2019 lors des Portes Ouvertes.

Petit rappel  à Notre projet d’établissement « Vivre ensemble à l’école en connaissant et acceptant nos Différences », démarré en 2017/2018, a deux projets pédagogiques prévus  cette année 2018/2019.

L’un « de la Différence à la Fraternité » proposé par la Mairie de Tain à toutes les écoles de TAIN a commencé avec la participation des classes maternelles au Téléthon. La suite au second trimestre.

L’autre « Découvrir les Différences à partir de peintres et de leurs œuvres » a permis de découvrir, dans chaque classe, un artiste et ses tableaux sur différents thèmes : un par peintre (le handicap, la solitude, les rondeurs, la cécité mais aussi la tolérance, la solidarité, l’amour…).

Odile ODE, artiste peintre, habilitée (c’est-à-dire ayant un agrément) à travailler avec les enfants dans les écoles vient les lundis, mardis et vendredis de chaque semaine partager ses connaissances avec les élèves : 1h30 par classe en cycle 1, 2h00 par classe  en cycle 2  et 2h30 par classe  en cycle 3.       

Lors de la première séance,  Odile ODE s’est présentée puis a présenté à l’aide d’un vidéoprojecteur l’artiste étudié, quelques une de ses  œuvres et ensuite cela a été au tour des enfants de créer. Chaque classe aura droit à 4 séances minimum.

Le tout dans la nouvelle salle d’Arts Plastiques aménagée lors de la Matinée Travaux du 14 novembre dernier.

Voici, en vrac, quelques photos sur les activités proposées.

Les enseignants prennent des photos et préparent des articles pour leurs classes qui seront bientôt diffusés sur le site.

Première Matinée Travaux de l’année 2018/2019

Samedi 17 novembre, de 8h00 à 13h00 (mais cela s’est terminé pour les derniers à 14h30), notre première Matinée Travaux a eu lieu.

Son objectif : trier, nettoyer, ranger, jeter  du grenier jusqu’au rez-de-chaussée du mobilier, du matériel, divers encombrants (cartons, chaises cassées, objets usés…) disséminés dans différentes pièces afin de récupérer tout ce qui pouvait l’être pour aménager une vraie salle d’Arts Plastiques dans le bâtiment du primaire.

Certains (les plus costauds physiquement)  descendaient les meubles que nous souhaitions garder  jusque dans la cour, d’autres les lessivaient, les bricolaient  pour leur donner un meilleur aspect, d’autres triaient les placards dans différentes pièces puis,  le final, d’autres installaient la salle d’Arts Plastiques au second étage avec sa salle de stockage papiers et des lavabos en face d’elle.

Nous avons jeté l’équivalent de deux camions benne + 3 remorques. C’était physique, c’était salissant, mais nous étions tous très motivés. Une bonne ambiance régnait.

Qui était là ? De nombreux parents, des membres de l’APEL, de l’OGEC,  nos trois nouvelles enseignantes, les maris de deux autres, le nouvel employé OGEC, l’artiste Odile ODE, son mari, deux amis à elle  et le chef d’établissement et son mari.

Pourquoi une salle d’Arts plastiques ? Dans le cadre de notre projet d’établissement « Vivre ensemble en connaissant et respectant nos différences » , nous avons entre autre opté pour un projet collectif  en Arts Plastiques de la TPS au CM2 : chaque classe, de novembre 2018 à février 2019, voire mars si besoin, va bénéficier d’un cours une semaine sur deux avec Odile ODE dans cette salle d’Arts Plastiques. Cela commence ce lundi 19 novembre. Chaque classe va étudier un peintre en lien avec une valeur, un thème (le handicap, la solitude, l’amour, les émotions…), va aborder différentes  techniques et chaque enfant va créer SON  œuvre. Vous pourrez admirer tout leur travail lors du vernissage qui se fera pendant les Portes Ouvertes de l’école le vendredi 5 avril 2019.  

Un grand MERCI à tous, un grand MERCI à l’APEL pour la pause 10h00 en plus de leur présence, un grand MERCI pour l’ambiance, un grand MERCI pour le travail accompli.

Cela en valait la peine. En voici la preuve en photos.

A la prochaine Matinée Travaux ?

IMG_2952 IMG_2953 IMG_2954 IMG_2955 IMG_2956

Commémoration du 100 ème anniversaire de l’Armistice de 1914-1918

Dimanche 11 novembre 2018

« Tu me dis, j’oublie. Tu m’enseignes, je me souviens. Tu m’impliques, j’apprends »                                    

                                                                                                                   Benjamin Franklin

 fleur

Quelle belle cérémonie nous venons de vivre !

Il n’y a jamais eu autant de monde : Mr le maire entouré des élus, les pompiers, les diverses associations représentant les combattants, la fanfare, la police municipale, la Croix Rouge et  d’autres encore ….mais aussi  beaucoup d’enfants accompagnés de leurs parents et d’enseignants : ils étaient bien 50 !

Les élèves de cycle 3  de l’école publique Jean Moulin et ceux de l’école Notre-Dame de l’Hermitage sont montés sur une petite scène pour interpréter sous la direction d’Hélène WIBLE l’intervenante en musique, les chansons  « Quand un soldat s’en va en guerre » de Francis LEMARQUE et « La Marseillaise » revisitée par Jean NÔ. Mais la version officielle a aussi été interprétée, accompagnée par la fanfare !

fleuLes enfants des deux écoles se sont répartis la lecture de textes explicatifs sur le bleuet la fleur souvenir pour la  France, la pâquerette pour  la Belgique et le coquelicot  (the poppy) pour le Royaume-Uni. Ils ont également lu des poèmes en lien avec ces 3 symboles.

Puis au fur et à mesure des lectures,  les enfants les plus jeunes, de la maternelle au CE2, sont allés déposer des galets comme « un mur, une tranchée symbolique » bleu/blanc/rouge devant les 3 fleurs grand format à côté des gerbes déposées devant le monument aux morts.fle

Tous les enfants présents avaient une des 3 fleurs en papier crépon accrochée sur leur veste. Cela leur a fait un souvenir !

WP_20181111_10_26_23_Pro WP_20181111_10_39_50_Pro WP_20181111_10_40_06_Pro WP_20181111_10_44_39_Pro WP_20181111_10_46_11_Pro

btrhdr

btr

dig

dav

dig

dig

dig

dig

dig

dig

dig

dig

dig

sdr

dig

dig

dig

dig

dav

dav