Archives pour la catégorie La vie des Classes

Une lettre de Monsieur Xavier ANGELI, Maire de Tain, aux élèves de CE2, CM1 et CM2

C'est quoi un conseil municipal des enfants ?

Objet : Installation d’un Conseil Municipal des Enfants

Madame, Monsieur,

Dans un souci de sensibiliser nos écoliers tainois à la vie démocratique et citoyenne, le Conseil Municipal de la ville de Tain l’Hermitage a créé le 29 mai 2021 le Conseil Municipal des enfants (CME).

Celui-ci va être composé d’élèves de CM1 et CM2 issus de toutes les écoles de la Ville qui seront élus par leurs camarades des classes de CE2, CM1 et CM2.

En mettant en place un Conseil Municipal des enfants, la commune implique ses jeunes habitants dans leur future vie de citoyen. Les deux idées essentielles d’un CME sont d’une part, agir, être acteur et représenter les autres enfants d’une même classe, et d’autre part, découvrir, apprendre et développer la citoyenneté au quotidien.

Ce Conseil sera mis en place dès la rentrée de septembre 2021.

Il sera composé de 18 enfants. Après une campagne électorale auprès de leurs camarades, les élèves se verront élus pour deux années.

Véritables porte-paroles de leurs camarades auprès des adultes, les élus du Conseil Municipal des Enfants proposeront des projets aux élus adultes au cours des séances plénières, et participeront à la vie citoyenne de la commune.

Il nous semble important, à mon équipe et à moi-même, de vous informer de ce dispositif qui nous tient à coeur.

Le sport avec Stéphanie

Vendredi nous avons eu notre dernière séance de cirque du cycle.

Le cirque permet de développer des compétences variées : équilibre, maitrise de soi, coopération, dépassement de soi, apprentissage de techniques et sens de l’esthétique.

Les séances commencent toujours par l’écoute des consignes. Certaines activités pourraient devenir dangereuses sans appliquer certaines règles. Puis les enfants se répartissent dans les groupes en fonction du nombre d’ateliers.

Pour cette dernière séance, Stéphanie nous a proposé :

Un atelier boule d’équilibre : il s’agit de monter et de tourner sur la boule d’équilibre en manipulant des objets de jonglage pour les plus hardis.

Un atelier « acro-gym » : réaliser à partir d’une image une petite pyramide humaine en étant tour à tour porteur ou voltigeur. Stéphanie insiste beaucoup sur les consignes de montée et de descente sans faire mal au copain et sur la parade.

Les pédalos (devant) et le rolla bolla (derrière) semblent faciles à maitriser : en réalité, ils demandent beaucoup de concentration et d’équilibre !

Le rouleau : il s’agit d’avancer à tous petits pas pour maitriser sa vitesse et éviter la chute. On peut même tenter l’expérience en jonglant avec des foulards !

Les échasses sont

-soit des petites boites (comme des boites de conserve) sur lesquelles on pose ses pieds. Les ficelles prises en main permettent de guider et faire avancer les pieds. Et c’est parti pour du slalom ou pour traverser la rivière = enjamber le tapis !

-soit les échasses classiques dont la prise en mains est difficile mais si gratifiante !

Et super nouveauté cette année, des skis biplace que l’on fait avancer en levant le pied en même temps que le binôme. Cela nécessite une bonne organisation !! En plus, Stéphanie en a commandé pour l’année prochaine à 3 places !!

Voilà pour cette présentation du cycle cirque. Mais nous avons aussi pratiqué des jeux de ballon, du tennis, de la gym… Activités sportives adaptées cette année à la crise sanitaire. Encore merci aux intervenants : nous n’avons manqué aucune séance !

Les CP et les CP/CE1 à la rivière

Pour clôturer notre projet rivière avec Maximilien d’Arche Agglo, nous nous sommes rendus en bus à Chanos Curson ce mardi 15 juin, au bord de la Veaune, pour une intervention en situation réelle !

D’abord un petit arrêt pour bien mémoriser les règles de sécurité et de respect de la Nature et du matériel.

Ensuite, un court moment d’observation de deux arbres importants pour le milieu aquatique : l’aulne, le roi de la rivière, et le saule blanc. Nous avons appris que l’aspirine provient du saule blanc !

Maximilien nous met en garde contre une plante peu sympathique pour nos mollets : l’ortie. Heureusement, le remède n’est pas loin : il nous montre aussi comment atténuer les brûlures en frottant des feuilles de plantain.

Ensuite, c’est la chasse aux petites bêtes qui vivent au bord de l’eau. Nous partons en groupes, équipés de boites d’observation et de filets à papillons.

Après une mise en commun et quelques explications, nous prenons un moment pour dessiner un spécimen de son choix. Nous savons maintenant distinguer libellule et demoiselle.

Pour l’atelier suivant, nous enfilons nos chaussures d’eau, nous munissons d’épuisettes et d’une barquette pour déposer nos trouvailles. Et c’est parti pour un moment de « pêche » à pied dans le lit de la rivière. Que de découvertes dans l’eau aussi !

Après ce si bon moment, nous avons observé nos trouvailles que Maximilien a classées et nommées. Et nous avons constaté grâce aux espèces présentes que la Veaune n’est pas polluée !

Il ne nous restait plus qu’à prendre ensemble un pique-nique bien mérité. Nous avons retrouvé pour l’occasion nos camarades de CP qui arrivaient pour prendre la suite et passer l’après-midi avec Maximilien.

Une demi-journée encore bien riche en découvertes et un bord de rivière très agréable en ces fortes chaleurs !

Un grand merci à Maximilien pour ses trois interventions de qualité et à Arche Agglo qui propose et finance les interventions dans les écoles.

Merci aussi à Amandine, la maman de Manon toujours fidèle au poste pour accompagner, à Mathis et Paul venus en renfort combler la pénurie d’accompagnateurs !

Faire-Part de naissance !!!

La classe de CP-CE1 est heureuse de vous faire part de la naissance de quelques dizaines de bébés blattes de Madagascar !

Peut-être faites vous partie des individus pensant que la blatte de Madagascar n’est qu’une bête répugnante et inintéressante ? Oui, c’est classique comme réaction, nous avons eue la même au départ mais laissez-nous vous raconter nos découvertes sur leur monde passionnant…

Maximilien nous a confié quelques spécimens le 22 février pour être précis. Nous avons apprivoisé les blattes, mais elles nous ont également apprivoisés : il nous a fallu dompter notre appréhension pour parvenir à les toucher et les prendre sur la main. (elles soufflent de manière assez impressionnante pour dissuader les prédateurs !)

Au fil des semaines, nous avons trouvé des peaux vides de blattes. Puis un jour, nous avons pu observer en direct une mue : la blatte grandit et se trouve à l’étroit dans sa carapace. Celle-ci se fend, et petit à petit la blatte en sort. Et là ohhhh ! surprise : la blatte était complètement blanche avec ses yeux noirs qui contrastaient. Puis elle a assez rapidement retrouvé sa couleur noire initiale : après la récréation, on ne la distinguait déjà plus des autres blattes.

Une autre fois, nous avons observé un autre phénomène étrange : une poche jaunâtre s’est mise à sortir de l’abdomen d’une femelle. (Maximilien nous avait appris à reconnaitre les mâles à leurs 2 protubérances sur le thorax).

Cette poche n’en finissait pas de grandir… puis elle a fini par se rétracter et disparaitre aussi mystérieusement qu’elle était apparue…

Nous avons fait appel à Maximilien notre « docteur ès blattes ».

« Ces insectes sont nocturnes et ovovivipares : les oeufs,
pondus en chapelet appelé oothèque, sont insérés dans
une poche utérine de la mère où ils termineront leur
développement. L’éclosion a lieu à l’intérieur du corps de
la mère et les larves s’extirpent ensuite de la poche
maternelle. C’est un insecte à métamorphose incomplète (pas de nymphe ou de chrysalide).

Et puis quelques semaines plus tard…. SURPRISE !!!!!!!!! Quelques dizaines de mini blattes sont apparues dans notre vivarium ! Vous pouvez imaginer leur taille sur la photo n°2.

N’est-ce pas un univers passionnant ? Nous espérons vous avoir convaincus. Et n’hésitez pas à venir faire leur connaissance si un jour vous envisagez de participer à Fort Boyard !