Archives pour la catégorie Non classé

Cher père Noël…

Nous attendions impatiemment ta visite ce vendredi 17 décembre au matin…

Les CP-CE1 cette année ont eu plein d’idées pour t’accueillir. Ils se sont organisés pour te chanter la chanson apprise avec Hélène « Père Noël frappe à la porte » à ton arrivée. Alice avait gardé des bonbons et des papillotes, pour toi et tes lutins. Jamais ils n’avaient été aussi sages en t’attendant ! Et ENFIN tu t’es arrêté chez nous. Nous étions un peu intimidés, mais quel bon moment nous avons passé, avec toi et tes gentils lutins de l’APEL… En plus, tu nous a apporté des supers cadeaux pour jouer en récréation : un bowling, un chamboule tout, deux paires d’échasses. Et des clémentines, et des papillotes ! Tous les enfants étaient sur leur trente-et-un, avec des pulls, des bonnets, des serre-tête (…) de Noël qui rivalisaient de paillettes et de lumières !

On a même fait une belle photo tous ensemble, merci les lutins !

Puis quand tu es parti, nous avons partagé le goûter et étrenné nos nouveaux jeux…

MERCI, MERCI cher papa Noël et chers lutins de l’Apel ! A très vite dans nos maisons…

Intervention Tout Chocolat

Les fêtes approchent… Ne sentez-vous pas la bonne odeur de chocolat chatouiller vos narines ?

Mathilde Beaugiraud, maman de Louise, parent de l’APEL, travaille chez Valrhôna. Elle est intervenue auprès de toutes les classes élémentaires ce vendredi 10 décembre. Elle nous a parlé du long voyage (sens propre et imagé) du fruit du cacaoyer pour arriver jusque sur nos tables de fête !

Le cacaoyer pousse en Afrique, essentiellement en Côte d’Ivoire. Ses fruits, les cabosses poussent sur le tronc. Elles peuvent avoir plusieurs couleurs, on les ramasse en fonction de leur taille qui montre leur maturité.

Mathilde nous a montré des cabosses décongelées du matin même.

En Afrique, elles sont ouvertes à la machette. Mathilde avait apporté du matériel moins spectaculaire mais tout aussi efficace !

A l’intérieur, nous découvrons les graines encore prisonnières d’une enveloppe blanche : les fameuses fèves. En Afrique, les fèves seront mises à fermenter, puis séchées au soleil. Ensuite elles seront mises en sacs avant d’être expédiées par bateau vers la France.

Leur histoire n’est pas finie ! Arrivées chez Valrhôna, on va les torréfier (griller), puis les concasser (casser en petits morceaux) pour en faire du grué, puis les broyer en pâte. Et maintenant nous savons que l’odeur est si puissante qu’elle a le pouvoir de traverser le masque !!

Chaque chocolat aura sa propre recette et ses propres proportions d’ingrédients : cacao, beurre de cacao, sucre, lait (en poudre).

Enfin, le moment de la dégustation… N’allons pas trop vite, utilisons tous nos sens ! Regardons sa couleur, sa brillance, sentons son odeur, écoutons- le en le cassant le près de notre oreille, touchons sa texture… et enfin mettons le en bouche : la dégustation en sera sublimée ! Essayez donc de déguster nez bouché et débouché : on réalise tout de suite l’importance et la complémentarité de tous les sens. Nous avons dégusté du chocolat blond (dulcey), au lait, noir. Certains enfants ont fait part de leurs goûts : eh oui, la mémoire a aussi son rôle à jouer dans la dégustation.

Nous avons terminé avec 2 films retraçant brièvement les étapes : du cacaoyer à la tablette, de l’Afrique à Tain !

Avant de partir, Mathilde nous a offert une papillote !

Merci pour cette chouette intervention, c’était bien de saison !

Lire autrement…

En CP jeudi puis en CP/CE1 vendredi, nous avons profité des derniers jours de classe avant les vacances de la Toussaint pour réaliser le gâteau de Manolo proposé dans le fichier de lecture CP. C’est plus motivant que les manuels scolaires, visiblement !

Les enfants se sont répartis en 4 groupes pour réaliser le gâteau.

Et la maitresse pendant ce temps ? Mais non, elle ne faisait pas la sieste (la classe était bien trop bruyante) : elle jouait à la marchande ! Les enfants étaient invités à venir lui demander ce dont ils avaient besoin en terme de matériel ou d’ingrédients. Mais bien sûr elle ne comprenait que les demandes bien formulées, aux proportions exactes !

Très belle photo prise par Louna (euh oui, au final il n’y en avait qu’une !), reporter spécial de la classe de CM1/CM2. Elle a été rétribuée (quand même) en gâteau au chocolat !

Tout s’est vraiment bien passé, toutes les pâtes étaient bien lisses pour passer au four. On ne déplore que très peu de casse, pour être honnêtes juste un oeuf !

Et les 4 groupes ont bien fonctionné, presque sans se disputer !

Et bien sûr pour terminer l’après midi, les enfants se sont régalés. Même ceux qui n’étaient a priori pas vraiment amateurs de chocolat !

Un délicieux et joyeux goûter avant de partir en vacances.

C’est tellement meilleur quand on a mis la main à la pâte !