Fête de la science 2015 : Les CP à la découverte des 5 sens et des légumes

Nous nous sommes rendus à la salle Rochegude vendredi 9 octobre à l’occasion de la fête de la science. Nous avons séparé la classe en 2 groupes pour tourner dans les ateliers organisés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA1. La découverte  et l’observation des légumes :  nous devions remettre dans le bon panier les légumes graines (maïs, haricot rouge…), les légumes racines (carotte, panais…), les légumes fleurs (chou-fleur, brocoli),  les légumes feuilles (blette, salade…), les légumes bulbes (échalote, ail…) et les légumes fruits, qui contiennent un noyau ou des graines (avocat, tomate, courgette…). Ensuite, l’intervenante nous a invités à sentir tous ces légumes… Savez-vous que si le chou est un « légume feuille », le chou de Bruxelles est lui un « légume fleur » ?

2.  OLYMPUS DIGITAL CAMERALe jeu du potager complétait l’atelier. Après avoir appris ce qu’était un jardin « bio » l’intervenante nous a expliqué que, comme les enfants, les légumes n’étaient pas toujours tous « copains », non pour des raisons d’affinités mais parce qu’ils se nourrissent des mêmes nutriments. Donc pour un beau jardin, il faut éviter de les mettre à côté. Nous l’avons donc aidée à refaire un potager en carrés, en veillant à placer des légumes compatibles avec les voisins !

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA3. Ensuite un atelier sur les 5 sens. Nous avons retrouvé l’organe utilisé pour chacun : le nez pour sentir, les yeux pour voir, les oreilles pour entendre, la main pour toucher, la langue pour goûter.

Nous avons passé plus de temps sur le goût, et pu constater que l’odorat a un rôle important quand on goûte.

Nous avons senti puis goûté de l’eau à la saveur salée, acide, amère, sucrée.

Ensuite, nous avons cru goûter du sirop de fraise : il en avait la couleur et l’odeur… mais il était… salé ! Nous en avons conclu qu’il ne faut pas se fier uniquement à l’aspect ou à l’odeur d’un aliment. Nous avons aussi dégusté un chocolat le nez bouché puis débouché et constaté que sans les parfums, le goût est beaucoup plus limité. Faites le test !

Rapidement, nous avons aussi fait un petit jeu pour deviner l’odeur des petit bocaux : OLYMPUS DIGITAL CAMERAlavande, orange, citron…, un autre pour deviner au toucher dans un sac opaque et fermé l’objet qui s’y cachait, manipulé un jeu de dominos avec des dessins en relief à reconnaître au toucher, et enfin un jeu de cubes sonore : comme des maracas, les cubes étaient remplis de petits objets rendant des sons très différents.

Des ateliers très riches en découvertes, une manière d’apprendre autrement…

Merci aux mamans de Zacharie, Gueswendé et Mattis qui nous ont accompagnés.